Association reconnue d'utilité publique
 
Problème d'affichage du menu : dans la dernière version des navigateurs Chrome et Safari, il y a un problème au niveau de javascript bloquant l'affichage correct du menu. Nous vous invitons à utiliser Internet Explorer ou Firefox afin de pouvoir consulter le menu et naviguer sur notre site. Désolé pour le désagrément.
 

Tu as entre 16 et 25 ans et tu te sens isolé(e)? Ta famille et tes proches ne sont pas vraiment là pour t'aider? tu te poses des questions sur ton orientation sexuelle?
Contacte-nous par sms ou appelle nous 24h/24 et 7j/7 : 06 31 59 69 50

Ligne d'écoute "jeunes trans et en questionnement identitaire", tous les mercredis de 18h à minuit.

Tu peux aussi nous retrouver sur internet : Facebok Twitter

 
Le Refuge s'agrandit, le Refuge se professionnalise pour apporter encore et toujours la meilleure aide possible à ces jeunes rejetés. Mais pour atteindre ces objectifs, nous avons besoin de nous projeter à moyen/long terme. Avez vous pensé au don régulier par prélèvement automatique ?
Avec 500€, l'association peut héberger 2 adolescents ou jeunes majeurs pendant un mois et leur assurer une aide alimentaire ainsi qu'un accompagnement social et psychologique

Pour accéder au formulaire : Cliquer ici
         
Cliquer ici pour faire un don

 
Cliquer ici pour faire un don

 
  Cliquer ici pour faire un leg

 
Les dons par paypal sont anonymes sur le relevé de compte bancaire.
Sauf mention contraire de votre part au moment du don, ce dernier entraine également votre adhésion à l'association, ainsi, le reçu fiscal de votre premier don sera minoré du montant de l'adhésion, soit 10€
 
Un havre d'écoute et de prévention des prises de risques pour jeunes victimes d'homophobie.

Le Refuge est le seul dispositif en France, conventionné par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social et psychologique à des jeunes majeurs, garçons et filles, victimes d'homophobie, en rupture familiale.

L'association qui gère un dispositif d'accueil de 60 places en appartements-relais et structures hôtelières est confrontée à plus de 500 demandes d'admission par an.

Les jeunes accompagnés connaissent un mal-être et présentent une dévalorisation de l'image qu'ils ont d'eux-mêmes.

Prises de risques, pensées suicidaires, dépendances, scarifications... sont autant de concrétisations de ce mal-être.

L'absence de prise de conscience et de soutien des Pouvoirs Publics est d'autant plus alarmante que les jeunes homosexuel(le)s connaissent un taux de suicide 13 fois plus élévé que leurs pairs hétérosexuels.

Plusieurs dispositifs d'hébergement sont désormais opérationnels :
- Les appartements-relais de Lyon, Marseille, Montpellier, Paris, Toulouse et Choisy-le-Roi
- Les hébergement en structures hotelières à Avignon, Bordeaux, Lille et Perpignan

 
Article

Discriminations liées à l’orientation sexuelle : les élus s’engagent, des freins subsistent.

Fin novembre 2013, le Refuge invitait les candidats aux élections municipales à répondre à un questionnaire relatif aux actions envisagées sur leurs territoires pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle. Cette opération, réalisée en partenariat avec La Gazette des Communes, Le Courrier des Maires et l’Association des Petites Villes de France, a impliqué au total 151 candidats de 112 communes. Leur mobilisation et la teneur de leurs réponses montrent un intérêt positif pour la problématique des LGBTphobies, des initiatives parfois innovantes pour lutter contre les discriminations, mais aussi des réticences à sensibiliser la population.

Œuvrer en coopération avec les associations
« À travers les 151 réponses à notre questionnaire, la diversité des tendances politiques et des territoires représentés, nous constatons que la lutte contre les LGBTphobies intéresse une partie du monde politique local de façon positive ». Nicolas Noguier, président du Refuge, se déclare satisfait des retours de l’opération lancée par l’association du 3 décembre au 16 mars. L’analyse des réponses est en effet encourageante, tant par le nombre d’actions concrètes déjà réalisées que par le caractère innovant de certains projets. Surtout, les élus affichent leur volonté d’œuvrer en coopération avec le monde associatif, souvent en impliquant les citoyens à travers des instances comme les Conseils consultatifs ou des dispositifs d'éducation populaire. La participation citoyenne paraît être, pour nombre de candidats, une voie centrale pour lutter contre les LGBTphobies, malgré d’importants freins chez certains à la sensibilisation des populations.

Lutter contre les LGBTphobies : un oui de principe, et après ?

Les questions les plus consensuelles sont le principe de lutter contre les LGBTphobies (79%), l’incitation à porter plainte en cas d’agressions (72%) et la rencontre annuelle avec les associations (65%). D’autres thématiques, plus polémiques, souffrent d’un taux d’engagement plus bas : la formation du personnel (57%), la mise à disposition du public de matériel pédagogique (56%), la création de structures d’hébergement pour les jeunes LGBT chassés du domicile familial (48%), l’intégration des LGBTphobies comme thème du Conseil Municipal des Jeunes (45%), la création d’un poste d’adjoint délégué (41%), le financement pluriannuel des associations de lutte contre les LGBTphobies (41%) et la mise en place d’une campagne d’affichage pour sensibiliser les populations (38%). « Les réticences s’expliquent en partie par l’effort financier nécessaire, mais pas seulement ! »commente Mylène Cokkinos, responsable de l’analyse de l’enquête pour le Refuge. « Nombre d’élus locaux, toutes tendances politiques confondues, ne souhaitent pas s’engager de façon trop visible aux yeux des populations. Ils préfèreront, par exemple, inclure les LGBTphobies dans des campagnes globales contre les discriminations. »

Des communes à la pointe de l’engagement

Bordeaux, Dijon, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nantes, Paris, Strasbourg, Toulouse apparaissent comme les villes les plus engagées, par leurs actions concrètes, dans la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle. Certains candidats aux élections dans ces municipalités disent leur volonté de rester vigilants et d’aller plus loin dans leurs initiatives pour une société intégrant la pluralité des identités sexuelles ou de genre. Enfin, trois candidats aux élections de Courbevoie et de Nîmes souhaitent renverser la tendance dans leurs villes respectives mal classée en 2013 par le Comité Idaho et le think & do tank République et Diversité. Pour Nicolas Noguier, « ces trois candidats illustrent bien l’ambivalence mise en avant par les résultats de ce questionnaire : un vrai mouvement d’engagement local, malgré de nombreux obstacles encore à franchir. »

Pour lire l'analyse : cliquez ici
Pour lire les réponses des candidats : cliquez ici
Pour lire l'article de Yagg.com : cliquez ici

 
Article

Le Refuge lance une campagne nationale d’appel aux dons

L’association Le Refuge lance une campagne nationale d’appel aux dons dans les médias. De grandes chaînes de télévision notamment diffuseront, à partir du 17 février 2014, des clips créés à partir des témoignages de jeunes hébergés par l’association. Le Refuge souhaite ainsi sensibiliser les Français à ses actions et recevoir un soutien financier.

Pour lire la suite : cliquez ici

 
Article

Appel à candidatures pour les postes d'administrateur

Cette année, l'Assemblée Générale aura lieu le 17 mai à 14h à Toulouse (Espace des diversités et de la laïcité), jour de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie et avant-dernier jour de la semaine nationale du Refuge !

Notre délégué régional, Serge Perrody, sera heureux de vous accueillir avec toute son équipe pour ce grand moment qui se poursuivra par le vernissage de la célèbre et touchante exposition "Des Hommes & des Elles".

Les mandats des 12 administratrices et administrateurs arrivent à leurs échéances.

Un nouveau conseil d'administration sera élu à l'issue de l'Assemblée Générale.

Signe fort de la stabilité de la grande famille du Refuge, dans la continuité des belles actions réali-sées en 2013, les 12 membres du conseil d'administration ont souhaité renouveler leur candidature et sollicitent votre confiance pour poursuivre ce beau chemin.

Tout adhérent à jour de sa cotisation pour cette année 2014 peut déposer sa candidature en en-voyant sa profession de foi ainsi qu’une photo à Leslie, notre secrétaire générale ( l.roncaglia@le-refuge.org ) avant le 10 avril 2014.

 
Article

"Je filme le métier qui me plait"

Le STEI de Montpellier, service de la PJJ partenaire du Refuge, a réalisé un court métrage dans le cadre du concours vidéo "Je filme le métier qui me plait".


Cette vidéo a passé la première étape du concours et a été sélectionnée. N'hésitez pas à les soutenir en votant pour cette vidéo en cliquant ici.

 
Article

Témoignage d'Adrien amené par ses parents aux manifs pour tous

"Je m'appelle Adrien et j'ai 17ans. J'ai besoin de conseils mais ignore à qui m'adresser et ai préféré le courriel que le sms à cause d'un long courrier.
Je suis l'un de ces nombreux jeunes de la manif contre les homos et mes parents sont de fervents opposants.

Mes parents ignorent que je suis homo"

Pour lire la suite : cliquez ici.

 
Article

En images, quelques personnalités témoignent

Article

 
Article

Témoignages des jeunes

Article

 
Article

La Délégation de Paris renforce son partenariat avec Flag!

Depuis janvier 2012, la délégation du Refuge « Paris » et l’association FLAG ! Policiers & Gendarmes LGBT ont tissé des liens étroits en proposant une action de sensibilisation auprès des jeunes du Refuge aux éventuelles menaces, agressions dont ils peuvent être victimes dans la rue (rencontre, sortie) et les principales consignes à respecter afin d’en limiter les risques et surtout savoir comment réagir pendant et après.
Le Refuge, association reconnue d’utilité publique, constitue le seul dispositif conventionné par l’Etat français, proposant un hébergement temporaire et un accompagnement social et psychologique auprès des jeunes majeurs, aussi bien filles que garçons, victimes d’homophobie ou de transphobie et en rupture familiale.
Une action commune entre nos deux associations qui démontre qu’il est possible de prévenir l’homophobie et la transphobie auprès des plus jeunes en proposant d’autres axes d’actions.
Rappelons que les témoignages de personnes s’estimant discriminées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre sont en forte augmentation ces derniers mois.
Le 16 octobre 2013, pour la troisième fois, Laurent THIERREE, Secrétaire et Steeve BOUALI, Trésorier, accompagné de Samia SAADI, une adhérente, participaient à cette rencontre avec un nouveau groupe de jeunes.
D’autres actions communes sont envisagées prochainement, notamment à travers l’intervention d’une autre adhérente de Flag ! pour parler des risques d’accidents domestiques et d'incendie et comment les éviter dans les lieux de vie desjeûnes du refuge.

Flag! / Le Refuge

 
Article

Nicola SIRKIS en visite au Refuge

"Le chanteur d'Indochine Nicola Sirkis a rencontré samedi une vingtaine de jeunes homosexuels rejetés par leur famille et hébergés par l'association Le Refuge.

Ému par "le parfum d'homophobie qui règne en France" depuis quelques mois, le chanteur d'Indochine Nicola Sirkis a rencontré samedi 15 juin une vingtaine de jeunes homosexuels rejetés par leur famille et hébergés par l'association Le Refuge. "

Pour lire la suite de l'article sur RTL.FR : cliquez ici.

 
Article

Christiane TAUBIRA, Ministre de la Justice, Garde des sceaux, salue le travail du Refuge à l'Assemblée Nationale

Alors que les débats sont virulents actuellement à l’Assemblée Nationale à l'occasion de la loi sur le mariage pour tous, Christiane TAUBIRA tient à rappeler le désarroi de nombreux adolescents troublés par de nombreuses questions et en particulier leur sexualité lorsqu’elle diffère de la majorité. Elle en profite pour saluer le travail extraordinaire de l’Association Le Refuge fait auprès de ces jeunes pour les aider dans cette étape et les préserver du mal-être et du suicide.

Merci à Madame La Ministre de reconnaitre ainsi le travail de notre association.

 
Mme La Ministre à l'Assemblée   Mme La Ministre au Refuge


Article de la visite de Mme la Ministre au Refuge sur le site du Ministère en cliquant ici
Article de la visite de Mme la Ministre au Refuge sur le site du JDD en cliquant ici

Quelques photos de la visite de Mme La Garde des Sceaux au Refuge en cliquant ici et en cliquant ici
 
Jenifer

Tim, 19 ans, homosexuel, jeté à la rue par ses parents

"Tu me donnes les clés, tu pars et tu ne reviens pas." C'était en août dernier. Tim*, 19 ans, rassemble quelques affaires et obéit à son père. Ancien militaire, ce dernier vient de surprendre une conversation téléphonique : son fils a un petit ami. Il aime les garçons. "Je ne veux pas de trucs de pédés dans ma maison."...

A lire et à partager sur les réseaux sociaux : témoignage bouleversant du jeune Tim accompagné par l'association, publié sur lemonde.fr en cliquant ici

 
Reportage d'Envoyé Spécial de France 2

Ils ont été jetés à la rue par leurs parents.
Aujourd’hui ces jeunes en ont assez de se taire, de se cacher… Les journalistes d'Envoyé Spécial sont allés à leur rencontre au Refuge de Montpellier.
 
Article

Interventions en milieu scolaire, une des actions majeures du Refuge

Les lycéens entendent la réalité de l’homophobie.
Pour la troisième année, le Refuge, avec l’aval du Comité éducation santé et citoyenneté, rencontre les jeunes.

Par CAMILLE-SOLVEIG FOL

Pour lire l'article complet : cliquez ici.

Nouvel article du Midi Libre du 19 février 2013 : cliquez ici.

 
Article

«Nous avons reçu 454 appels de détresse»

L’association le Refuge constate que l’homophobie a augmenté avec la mobilisation contre l’union gay.

Par CATHERINE MALLAVAL

Pour lire l'article très complet : cliquez ici.

 
Article

SolidaireAchat soutient le Refuge

Avec SolidaireAchat : 799 enseignes, 7% (en moyenne) de vos achats sur internet reversés au Refuge !

Pour lire plus d'informations : cliquez ici.

 
Article

Le Refuge : 10 ans d'actions et une semaine nationale contre l'homophobie

L’association nationale le Refuge, qui accompagne les jeunes rejetés par leurs proches en raison de leur orientation sexuelle, a fêté ses dix ans d’existence du 13 au 19 mai 2013, à l’occasion de la Semaine nationale que les Services de l’Etat lui ont accordée. Au programme: collectes de fonds, conférences et remise du Prix Le Refuge Institut Randstad contre l’Homophobie.

Consulter le mini site dédié à l'évènement en cliquant sur l'image ci dessous :

Mini site

Mise à jour avec des actions supplémentaires :
Date:
Lieu:
Description:
17 mai Alençon Orn'en Ciel, association LGBT de l'Orne, qui va collecter des dons en faveur du Refuge
Pour lire le tract : cliquez ici.
     

 
Article

Le Travail social auprès des jeunes victimes d’homophobie

L’ouvrage « Le Travail social auprès des jeunes victimes d’homophobie » est tout d’abord le seul ouvrage sur cette thématique qui existe.
La thématique de la sexualité est souvent peu évoquée ou passée rapidement dans le cadre du travail social, alors qu’elle demeure une composante importante dans la construction identitaire des jeunes accueillis. Sujet encore plus tabou, l’homosexualité n’est absolument pas évoquée alors qu’elle demeure un sujet-phare pour beaucoup de jeunes. De même les conséquences de l’homophobie sont tout aussi palpables et dévastatrices, et représentent un vrai frein dans l’accompagnement de certains jeunes.
Cette absence de formation dans cette thématique demeure une vraie problématique pour les travailleurs sociaux qui se retrouvent démunis face à des situations toujours plus compliquées.
Le Refuge propose de donner là une autre vision de l’homosexualité où ce n’est plus un sujet tabou mais un sujet complet, vaste et complexe, loin des caricatures populaires. Il propose enfin des solutions concrètes pour améliorer la prise en charge des jeunes homosexuels, par une meilleure connaissance du sujet, une meilleure appréhension du triptyque de l’homophobie (origine, manifestations, conséquences) afin de déboucher sur une meilleure prise en charge adaptée de ce public.
Ses actions se développent concrètement sur des interventions auprès du public de jeunes (lycéen, mineurs incarcérés, mesures de réparation, stage de citoyenneté), mais aussi auprès de professionnels (de la santé, du social (ME, ES, ASS, CESF, EJE…), éducation et de l’insertion). Le Refuge prône une prise en charge globale pour un public avec ses problématiques spécifiques.

Éditions ASH Professionnels 144 pages
Prix 21,00 €
Parution fin octobre 2013.

 
Article

50 cartes postales pour Le Refuge!

Pour le Refuge, des artistes ont offert le droit à l’image sur une ou plusieurs de leurs œuvres. Ces œuvres sont présentées sous forme de cartes postales et vendues au profit de l’association.

Pour en savoir plus : Cliquer ici.

 
EXCLUSIF !

Jean-Marie PÉRIER s'engage contre l'homophobie.

Combien de jeunes sont chassés de chez eux parce qu’ils sont homos?

"CASSE-TOI !", un livre de Jean-Marie PÉRIER.
"Sans doute grâce à mon éducation, j'ai toujours considéré l'homosexualité comme une évidence.
Pour moi, c'est comme avoir les yeux bleus.
On ne va pas quand même se mettre à virer son gosse parce qu’il a les yeux bleus...
Si j'ai eu envie d'écrire ce livre, c'est afin de donner la parole à ces enfants-là."

 

Nos partenaires privilégiés

declic    contact    contact    contact contact  contact contact   
contact    contact   contact    contact   contact   contact

 
 
Le Refuge bénéficie du programme :

Guide de voyage participatif. Laissez vos avis et découvrez ceux de nos membres sur des milliers d'adresses gay dans le monde (hôtels gay à Paris, bars gay à Nice, restaurants gay à Barcelone, saunas gay à Berlin, ...)
Contacter le webmaster | Le Refuge © 2012