Tu es victime d'homophobie ou de transphobie ?
Ta famille ne te comprend pas, tu es rejeté ?
Tu ne sais pas vers qui te tourner ?

Rennes et Nice, deux nouveaux ancrages pour le Refuge.

  • Publié le : 01 octobre 2015
  • L’association de soutien aux jeunes gens victimes d'homophobie et de transphobie poursuit son développement en France. Le Refuge vient en effet d’officialiser l’existence de deux nouvelles antennes à Nice et à Rennes, soit deux points d’accueil, d’écoute et de prévention pour les jeunes LGBTI.

    Le Conseil d’administration du Refuge du 24 septembre 2015 a validé la création officielle des antennes de Rennes et de Nice, en gestation depuis plusieurs mois. L’association inaugure ainsi sa présence dans le Nord-Ouest de la France et ne compte pas s’arrêter là : l’implantation rennaise permet d’envisager à moyen et long termes un développement territorial dans le Grand Ouest avec de futures antennes organisées en délégation. L’antenne niçoise complète avec cohérence le dispositif de la délégation Provence Alpes Côte d’Azur déjà active à Marseille, en Avignon et en Corse. « Notre développement répond à la demande, constate Nicolas Noguier, président du Refuge. Nous faisons de nouveau face à une hausse des appels sur notre ligne d’écoute (+15% à 20% par rapport à 2014) et à des sollicitations croissantes via notre page Facebook. Nous hébergeons 75 jeunes cet automne. » De fait, l’association a besoin de multiplier ses points d’écoute et d’accueil de jour : « L’activité d’antennes comme Perpignan ou Avignon et la mobilisation de leurs équipes en témoignent au quotidien. »

    Le Refuge déjà en action sur Nice

    L’antenne niçoise du Refuge dispose depuis quelques jours d’un local d’accueil en centre-ville. Elle est donc en mesure d’accompagner et d’héberger (en meublé dans un premier temps) des jeunes victimes d’homophobie familiale, et d’assurer une permanence au 5 rue Trachel le mardi de 17h à 20h et le jeudi de 14h à 18h. L’équipe se compose de 16 bénévoles qui ont déjà accueilli deux jeunes dans l’urgence. L’antenne a tissé dans la capitale azuréenne un réseau qui lui permettra de proposer à ses bénéficiaires une prise en charge sociale, psychologique et médicale. Elle rend compte de ses activités et de ses projets sur sa page Facebook Le Refuge Nice Côte d'Azur. L’équipe est fière enfin de bénéficier du parrainage de Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la culture.

    Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    À Rennes, l’antenne sera opérationnelle en fin d’année

    Une équipe d'une vingtaine de personnes travaille depuis un an à la création d'une antenne du Refuge dans la capitale bretonne. Les bénévoles s’apprêtent donc dès la fin de l’année à accueillir et à soutenir des jeunes rejetés du fait de leur orientation sexuelle ou identité de genre, à mettre en place avec eux un accompagnement et à leur proposer une solution d'hébergement si la situation le nécessite. L'antenne disposera d'un local où se tiendront des permanences deux fois par semaine, ainsi que des ateliers pour construire l'autonomie et l'estime de soi. L’antenne rennaise du Refuge accueille toute proposition de financement, d'apport en formation/emploi, de produits d'hygiène, d'habillement, d'accès à la culture et aux loisirs, d'aide professionnelle à l'écoute et à l'accompagnement.

    Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    à propos du Refuge – Le Refuge est la seule association de lutte contre l’homophobie reconnue d’utilité publique et l’unique structure en France, conventionnée par l’État, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d’homophobie ou de transphobie.

    • L’association compte 8 délégations – Montpellier, Paris, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Saint-Denis de la Réunion – et 7 antennes : Rennes, Perpignan, Avignon, Corse, Nice, Besançon, Strasbourg. Un projet avancé de création à Grenoble.
    • Le Refuge dispose de 70 places d’hébergement dont ont bénéficié 237 jeunes en 2014 (+16% par rapport à 2013). L’association a assuré 23 000 nuitées en 2014.
    • Ligne d’appel d’urgence 24h/24 7J/7 : 06 31 59 69 50.

  • logo


    24h/24 et 7j/7
    06 31 59 69 50

    Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l'utilisation de cookies sur notre site.
    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres.